Dans la Rue - On the Roots Again [Big Slap Riddim by City Kay]

15/02/2019
  • Imprimer Imprimer
  • Envoyer à un ami Envoyer à un ami
  • Réagir / commenter
Dans la Rue - On the Roots Again [Big Slap Riddim by City Kay]

 Dans la Rue - On the Roots Again [Big Slap Riddim by City Kay]

 

MP3 : http://www.ontherootsagain.com/media/Dans_la_Rue_-_On_the_Roots_Again.mp3

WAV : http://www.ontherootsagain.com/media/Dans_la_Rue_-_On_the_Roots_Again.wav

Soundcloud : https://soundcloud.com/bman02/dans-la-rue-on-the-roots-again-big-slap-riddim-by-city-kay

 

Lyrics

C'est l'état d'urgence.

Il faut résoudre les problèmes essentiels.

Les problèmes de logement, les problèmes alimentaires.

Les gens sont desoeuvrés et ils cherchent des coupables.

Ce cocktail explosif rend la situation particulièrement instable. Écoutez !

 

Entendez-vous, au fond de vos campagnes, 

ces citoyens hurler toujours la même rengaine ?

Un État trop statique,

des vies désenchantées,

des programmes politiques totalement déconnectés !

Sous l'impulsion, se forment des bataillons.

Au fond des maisons, on prépare les fanions.

On monte à la capitale, on pose nos conditions.

Cette fois-ci on s'installe, on fait notre révolution !

 

Et les gens marchent dans la rue !

Les gens se fâchent dans la rue !

Les gens se lâchent dans la rue !

Les gens se fâchent, ils se lâchent, et ils marchent pour leur salut !

 

Les maux diffèrent, autant que diffèrent les gens.

La vie est trop chère, ils voudraient plus d'argent.

Ils voudraient plus d'amour, ils voudraient plus de temps,

profiter des beaux jours avec leurs enfants !

Ils sont làs de cette vie.

Ils sont fatigués de ce mépris.

Ils sont làs de cette vie.

Ils sont fatigués, ensevelis !

 

La colère gronde dans les rangs des manifestants.

La force du nombre fera plier les gouvernants.

"Tous ensemble pour changer ce monde ! "

"Jusqu'à ce que l'Etat tombe !" ...

 

Les slogans pleuvent sur les bannières agitées.

L'étendard sanglant, en marge du cortège est levé.

Au rythme de la foule, la masse est emportée.

Et toute la ville s'enflamme à coups de voitures brûlées.

Face à la peur, la colère les guerres,

les porcs, les morts, les promesses en l'air,

l'afflux de tords, les jeteurs de sorts,

l'espoir se meurt à grands coups de pierres.

La réalité c'est la réalité.

La réalité c'est la précarité !

Au bout du compte, la même complainte.

La colère monte, on porte plainte !

 

On the Roots Again